We Are Trees – Boyfriend (EP)

   Le monde musical fait souvent sugir de ses entrailles quelques petites découvertes qui méritent d’être mentionnées (à défaut d’être acclamées). C’est le cas de We Are Trees, petit groupe relativement inconnu basé à Virginia Beach, qui a planté en novembre dernier leur premier EP, Boyfriend. 4 chansons pour découvrir leur micro-univers, dont la charpente, toute de bois érigée, fait résonner violon et violoncelle sur des rythmes légers et entrainants. Promenade champêtre dans un monde où les hommes se changent en arbres et abrittent les demoiselles en fleurs.

    Boyfriend entame sa ballade avec Sunrise Sunset, petit tube Indie/folk, mené par une batterie accrocheuse et la voix douce et ronde de James Nee. A grands jets de « Oh-oh-ooh-ooh-oh… » les graines sont plantées, et introduisent le style de We Are Trees, proche des Grizzly Bear selon les dires, et rappelant même quelques contructions Andrew Bird-iennes (et ça, c’est pas du boudin). La guitare se fait assez discrète, et laisse la parole aux mélodies d’arrière-plan caressées par le violon et le violoncelle (instruments rares dans ce genre de petites formations toutes jeunes, et donc un très bon point), et au rythme sec et claquant de la batterie qui domine le tout. C’est léger, chaleureux, ça craque sous la dent et nous rapelle l’été, un morceau de soleil bien nécessaire en cette période de flocons et de température inférieures.
    Malheureusement, tous les arbres finissent par se ressembler. Et c’est là que Boyfriend perd de sa saveur. Les compositions suivent un peu toutes la même structure, et les « Oh-oh » de J.Nee deviennent relativement lassants à la longue, trop mécaniquement utilisés pour combler les refrains et peu diversifiés. Outre Sunrise Sunset, les chansons peinent à se démarquer et empêchent le groupe de gagner une meilleure étiquette. Pourtant, ces jeunes-là ont toutes les clés en main pour faire leurs preuves, et on attendra d’eux bien mieux pour leurs prochaines compositions.

En conclusion : Agréable mais trop répétitif, il mérite malgré tout une écoute attentive en attendant une vraie réussite.

Artiste : We Are Trees
Album : Boyfriend (EP)
Genre : Indie / pop-folk
Label : Collective Crowd Records
Sortie : 5 juillet 2010 (LP disponible depuis le 9 novembre 2010)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :