Bird en boucle, ou comment la Blogothèque va (encore) changer ta vie

Je me suis rendue compte avec horreur que je n’avais encore jamais mentionné Andrew Bird sur ce blog. Evidemment, tu es, cher lecteur, une personne pleine de goût, tu es donc à coup sûr familier de ce génie musical.

Non ?

Tu… que… c’est une blague ?

Cataclysme.

Ici, ne pas connaître vénérer Andrew Bird est passible de lapidation à coups de vinyles de Marie Laforêt. Nous allons donc très vite réparer cette erreur effroyable, et te faire entrer dans le palais des délices de Monsieur Bird, qui, comme sont nom l’indique, a depuis longtemps maîtrisé les mélodies envolées de nos amis emplumés.

Très rapidement, en deux-trois mots, qui est Andrew Bird ?
Hurluberlu de presque 39 ans, né dans l’Illinois, violoniste de formation, se sert de son instrument pour tout faire. Oui j’ai bien dit tout, de la batterie à la guitare en passant par la mélodie… avec son violon, le tout assaisonné d’une bonne maitrise de l’oversampling* (tout faire en même temps c’est pas évident). Son style ? Entre rock, folk, jazz … assez indéfinissable en fait. T’as qu’à écouter, diantre.

Dieu Tout puissant

Imprime ça et fais-lui des bisous.

COUP DE CHANCE, la vénérable équipe de la Blogothèque (en partenariat avec Vimeo et Le Mouv’) a dévoilé la semaine dernière LE CADEAU ULTIME, LE SUPER BON PLAN pour découvrir l’artiste / tomber amoureux / écrire son nom sur les murs avec son propre sang.

Ca s’appelle « Bird en boucle« , et je crois qu’on ne pourra pas faire meilleure démonstration du talent de cet artiste, incontournable quand on a le goût de la perfection musicale.

La spectacle a dont lieu derrière le lien suivant :

http://www.birdenboucle.com/
(/!\ Chrome recommandé)

Et n’hésitez pas à aller visiter la page de la Blogothèque à ce sujet, expliquant la démarche et l’organisation du projet.

Je cherchais une onomatopée pour traduire les sifflements, tant pis. A la prochaine.

 

_______________________

*oversampling : méthode qui consiste à enregistrer un fragment musical, puis à le faire tourner en boucle tandis qu’on enregistre un autre fragment par dessus. Très pratique quand on est tout seul avec une guitare et que le copain Jean-Claude a pas voulu faire les choeurs.
Publicités

Une réflexion sur “Bird en boucle, ou comment la Blogothèque va (encore) changer ta vie

  1. ecko dit :

    Hey ! Tu m’as intrigué avec ton article et ton lien malheureusement en cliquant dessus celui ci se trouve être mort ? :/ C’est la loooose, mais je vais quand même tâcher d’écouter ceci en bonne et dûe forme !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :